Plusieurs poules dans un poulailler

Conseils et astuces pour la fabrication d’un poulailler

La pratique de l’élevage de poules dans les fermes d’agrément, dans les cours de banlieue et même dans les jardins urbains connaît une croissance exponentielle. Vous vous êtes peut-être déjà dit : « Wow, ce serait bien d’avoir des œufs frais de la ferme directement dans mon jardin botanique ! Mais, comment m’occuper des poules ? » Nombreux sont ceux qui réfléchissent à la possibilité d’élever des poules et qui ne savent pas comment les élever correctement. Nous vous expliquons ici comment concevoir votre propre poulailler pour que vos poules soient heureuses et prospères.

Besoins fondamentaux pour les poulaillers

De nos jours, les poulaillers sont disponibles dans une grande variété de modèles, mais tous les poulaillers doivent comporter les éléments de base suivants : quatre murs, un toit, une bonne ventilation, des nichoirs et des perchoirs. De nombreux poulaillers sont également reliés à un jardin, afin que les poules puissent se dégourdir les pattes et profiter de l’air frais. Certains poulaillers nécessitent également une isolation et de l’électricité, en fonction de votre climat.

Le toit et les murs du poulailler

Pour la construction d’un poulailler en bois, créez un plan indiquant la taille que vous voulez donner à votre poulailler avant de le construire. Chaque poule doit disposer d’un espace d’au moins 1,5 mètre carré, alors gardez cela à l’esprit lors de la planification. Lorsque vous êtes prêt à commencer la construction, utilisez du bois pour construire le cadre et les murs de votre poulailler. Le toit du poulailler doit être étanche à l’air et à l’eau. C’est pourquoi de nombreux éleveurs de poules optent pour des toits solides en tôle, en bardeaux ou en PVC. Une scie sabre peut-être utile afin de facilement découper les murs et le toit du poulailler.

Une bonne ventilation pour le poulailler

Une bonne ventilation est indispensable pour tous les poulaillers. Cela peut se faire au moyen de trous d’aération ou de fenêtres.  Il est important de s’assurer que votre méthode de ventilation ne produit pas un courant d’air trop important pour vos poules et qu’elle est correctement grillagée pour empêcher les invités indésirables, comme les renards, d’entrer.

Nichoirs et perchoirs

Tous les poulaillers ont besoin de nichoirs dans lesquels vos poules peuvent pondre leurs œufs. Il doit y avoir un nichoir pour 2 à 3 poules et chaque nichoir doit mesurer au moins 12 « x 12 ». Vos poules ont également besoin de dormir, il est donc important de prévoir un perchoir dans votre poulailler. Il peut s’agir d’une barre surélevée, d’une branche ou d’une planche étroite où vos poules peuvent se percher pour dormir.

Si vous avez beaucoup de poules, assurez-vous de construire une structure qui contient suffisamment de barres, de branches ou de planches pour que toutes les poules puissent dormir confortablement (il est bon de décaler les barreaux pour que les poules puissent dormir les unes au-dessus ou au-dessous des autres). Veillez à ce que votre perchoir soit sécurisé, surélevé par rapport à votre nichoir et situé dans un endroit isolé du poulailler. En effet, les excréments des poules souillent rapidement la zone située sous le perchoir.

Cours avec clôture

Les enclos grillagés sont également un ajout important au poulailler pour assurer le bonheur et la bonne santé de vos poules. Le parcours de votre poulailler doit avoir une superficie d’environ 4 à 5 pieds carrés par poule. Assurez-vous que votre parcours est construit avec la bonne clôture. Il est recommandé d’utiliser du grillage à poules avec des poteaux en T, des poteaux en U ou des poteaux de clôture en bois pour construire votre poulailler. Lorsque vous construisez la clôture en grillage à poules pour votre parcours, veillez à enterrer le grillage à poules 12″ sous terre pour dissuader les prédateurs et les rongeurs qui creusent. Il est également judicieux d’avoir un toit avec un filet à poules sur votre parcours pour empêcher les oiseaux sauvages, qui sont souvent porteurs de maladies, d’entrer.

Chauffage et éclairage

Dans les climats froids, les éleveurs de poules utilisent l’électricité pour chauffer le poulailler et les abreuvoirs. De nombreux éleveurs de poules utilisent des lampes chauffantes et/ou des panneaux chauffants plats qui ont l’avantage supplémentaire d’être frais au toucher. Il convient également de noter que les poules ont besoin de 16 heures de lumière du jour pour pondre des œufs. Ainsi, pendant les jours plus courts de l’hiver, les éleveurs de poules utilisent un éclairage artificiel pour reproduire les 16 heures de lumière par jour. En plus des lampes et des appareils de chauffage, les poulaillers pour climats froids sont équipés d’une isolation supplémentaire dans le sol, les murs et le plafond du poulailler. Les poules aiment la lumière. Les fenêtres orientées au sud offrent beaucoup de lumière naturelle et même un supplément de chaleur pendant les mois froids de l’hiver.

Les poulaillers peuvent être achetés en magasin ou fabriqués à la main, mais quel que soit votre choix, il doit intégrer les éléments de base dont nous avons parlé. Vous trouverez notamment un poulailler en kit dans le commerce. Avec un peu de soin et de recherche, vous pouvez vous aussi devenir un éleveur de poules heureux et en bonne santé.Les poulaillers peuvent être achetés en magasin ou fabriqués à la main, mais quel que soit votre choix, il doit intégrer les éléments de base dont nous avons parlé. Avec un peu de soin et de recherche, vous pouvez vous aussi devenir un éleveur de poules heureux et en bonne santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page